Épargne Livret jeune : comment gérer son épargne étant jeune ?

Livret jeune : comment gérer son épargne étant jeune ?

140
0
Livret jeune

Faire un plan d’épargne ne concerne pas que les retraités ou les investisseurs habitués. Un jeune peut aussi envisager d’investir un capital afin de bénéficier de l’argent en plus. Les établissements financiers encouragent de plus en plus les jeunes personnes à investir et à épargner, en proposant divers produits financiers adaptés à leurs budgets et besoins. Le livret jeune fait partie des options qui s’offrent à la jeune génération et qui permettent de gérer son épargne.

C’est quoi un livret jeune ?

En général, un livret est un compte d’épargne ouvert auprès d’une banque. L’épargnant dépose un capital par le biais de versements et reçoit une rentabilité selon le taux d’intérêt fixé. Il existe une multitude de choix entre les livrets proposés par les banques en fonction des caractéristiques de chaque catégorie d’épargnants.

Le livret jeune est un livret destiné aux jeunes générations résidantes en France dont l’âge est compris entre 12 et 25 ans. Il fait partie des livrets non réglementés. L’objectif du livret jeune est d’apprendre aux souscripteurs à investir et épargner depuis leur jeune âge. Avec un capital qui sera rémunéré sur une période donnée, un jeune de 12 ans peut se retrouver après quelques années avec un grand montant qui peut servir à financer ses besoins ou faire des achats.

Gérer son épargne avec le livret jeune : à quelle condition ?

Mis à part la tranche d’âge concernée, le livret jeune représente des caractéristiques qu’il faut bien connaitre afin de mieux gérer son épargne.

  • Le plafond du dépôt est fixé à 1 600 € avec un dépôt minimum de 10 € versé à l’ouverture. Toutefois, les intérêts peuvent y être ajoutés.
  • N’importe qui peut faire des versements sur le livret jeune que ce soient les parents, les grands-parents, etc.
  • Le montant minimum à verser est de 10 €.
  • Le titulaire du livret aura droit à une carte qui lui permettra de faire des retraits sous l’autorisation de ses parents ou du représentant légal.
  • À l’âge de 16 ans, le titulaire peut récupérer son argent et faire des retraits sauf si le représentant légal s’y oppose. Néanmoins, à l’âge de 18 ans, l’autorisation n’est plus nécessaire.
  • Une personne peut avoir un seul livret jeune. La banque demande lors de l’ouverture du livret de signer une déclaration sur l’honneur qui garantit que la personne n’est pas titulaire d’un autre livret.
  • Il est possible de le cumuler avec d’autres livrets réglementés comme le livret A, le livret d’épargne populaire ou le livret développement durable. Cela représente un grand avantage pour les jeunes investisseurs. Ils peuvent, à l’âge de 25 ans, transférer leur épargne sur l’un des autres livrets déjà ouverts.
  • Le titulaire du compte doit impérativement faire une demande de clôture de compte avant le 31 décembre de l’année de son 25e anniversaire.

Le rendement du livret jeune :

Le taux d’intérêt est fixé par la banque. Il put ainsi varier d’une banque à l’autre à condition d’être toujours supérieur aux taux d’intérêt fixés par l’État pour les livrets A (0,75 % en 2019).

Tout comme les autres livrets, le calcul des intérêts se fait par quinzaine le 1er et le 16 de chaque mois. L’épargnant ne verra ces intérêts versés qu’à la fin de l’année en cours à la date du 31 décembre. Afin que les opérations de retrait n’impactent pas la rentabilité, il est conseillé de faire des versements le 16 ou le 1er du mois, c’est-à-dire à la même date à laquelle les intérêts sont calculés. Les versements effectués le 15 ou le 30 de chaque mois favorisent le rendement.

Les intérêts du livret jeunes bénéficient d’une exonération fiscale sur l’IR (impôt sur les revenues) et aussi pour les prélèvements sociaux. Un autre avantage du livret est qu’il apprend au titulaire à gérer son argent et de devenir responsable dès son jeune âge. C’est le moyen idéal de placer en sécurité tout argent obtenu comme cadeau ou durant de ses emplois d’été et de la voir se développer. Une jeune personne peut ainsi épargner pour acheter la console de jeux dont il rêve, un smartphone, un ordinateur ou même pour faire un voyage.

COMMENTER L'ARTICLE

Renseignez un commentaire
Entrez votre nom ici