Crédit Crédit à taux zéro : comment obtenir un prêt à taux zéro...

Crédit à taux zéro : comment obtenir un prêt à taux zéro ?

125
0

L’accès au logement est un droit assuré par l’État. Il garantit à tout individu ou ménage de disposer du minimum nécessaire pour son bien-être son épanouissement. En vue de cet objectif, le crédit à taux zéro a pour vocation d’aider les particuliers et les jeunes actifs en particulier, à devenir propriétaire d’un logement. Ainsi, il est normal de savoir quelles sont les conditions pour obtenir un prêt à taux zéro.

Quelles sont les caractéristiques du prêt à taux zéro ?

Comme son nom l’indique, un crédit à taux zéro est un prêt à 0 %, gratuit et sans intérêts. Cela veut dire que les personnes qui y ont droit, ne sont redevables que du capital emprunté. Le prêt à taux zéro est un dispositif d’aide mis en place par l’État français. Il est destiné aux ménages modestes qui souhaitent acquérir un logement. De ce fait, le crédit est soumis à une condition de revenu.

  • La gratuité : un crédit classique implique des intérêts à un taux fixé au préalable par l’établissement financier, alors que le prêt à taux zéro est un crédit sans intérêt et sans frais de dossier.
  • Taux de financement : le crédit à taux zéro finance jusqu’à 40 % du projet de logement.
  • Délai de remboursement d’un crédit à taux zéro : il varie selon trois éléments, à savoir : les revenus, la composition du foyer et la zone géographique du logement acquis.

Il faut préciser que le délai de remboursement s’étale sur 20 à 25 ans. Le remboursement n’est pas exigé sur-le-champ, le bénéficiaire ne commencera à verser l’argent emprunté qu’après une période qui varie entre 5 ans et 10 ans, et peut aller jusqu’à 15 ans. Cette période dite différée dépend à son tour du revenu du demandeur.

Les conditions requises pour obtenir un crédit à taux zéro ?

Le crédit à taux zéro n’est pas destiné à tous, il concerne en effet les citoyens ou ménages dont le revenu est considéré comme modeste ou moyen. Dans la mesure où le prêt à taux zéro est destiné à l’achat d’un logement principal, il est nécessaire pour l’intéressé de ne pas avoir possédé un logement pendant les 2 années précédant la demande du crédit. Cette condition fait l’objet d’une révision si l’habitat a subi un incident qui l’a rendu inhabitable.

La nature du projet :

Le prêt à taux zéro concerne plusieurs types de projets de logement. Néanmoins, l’État a précisé le type de projet de logement éligible à ce crédit. En effet, le prêt à taux zéro permet de financer l’achat d’un logement neuf à condition qu’il soit utilisé comme résidence principale. D’autres financements sont également possibles, à savoir :

  • L’achat d’un terrain en vue d’y construire son logement principal.
  • L’achat d’un logement ancien à condition qu’il soit situé dans des communes déterminées (zone B2 et C)
  • La transformation d’un local en logement.
  • L’amélioration d’un ancien habitat à condition que le coût des travaux effectués (assainissement, économie d’énergie, etc.) constitue 25 % du coût total. Les devis des travaux sont donc à conserver.

Il faut savoir que les ressources sont plafonnées et dépendent du nombre de personnes qui vont occuper le logement ainsi que la zone géographique de l’habitat. Un justificatif doit être fourni afin de prouver que les ressources du demandeur du prêt sont inférieures au plafond établi. Ainsi, une personne qui souhaite obtenir un prêt en 2019 pour acheter un logement dans la zone A, doit prouver que son revenu durant l’année 2017 ne dépasse pas 37 000 €.

Faire la demande d’un prêt :

Le crédit à taux zéro est assuré par l’état. À cet égard, la demande doit se faire auprès des établissements financiers qui ont signé une convention avec l’état. Avant de faire sa demande, il faut s’assurer de son éligibilité. La banque exige des pièces qui justifient la situation personnelle et financière du demandeur en plus des éléments propres au projet (nature du logement, zone géographique, etc.)

Déterminer le montant du prêt :

Le montant du prêt dépend à son tour, des ressources et de la zone. De plus, il faut prendre en compte la nature du logement et le prix d’achat. Il est possible de faire une simulation à l’aide des calculateurs disponibles en ligne afin de décider du montant du prêt.

Le prêt ne peut pas financer la totalité d’un projet de logement. Pour cela, il est recommandé de recourir à d’autres crédits dans le but de compléter le financement du bien immobilier. Le plan épargne logement et le prêt immobilier bancaire sont des exemples de crédit complémentaire au crédit à taux zéro.

COMMENTER L'ARTICLE

Renseignez un commentaire
Entrez votre nom ici